Recette

Si trouille !

« En descente les courges roulent ! »

Saisonnalité oblige, ces dernières semaines dans mon panier bio (il s’agit d’un abonnement que j’ai pris en local pour me ravitailler en fruits et légumes), j’ai trouvé toutes sortes de courges pour mon plus grand bonheur. Je vous ai déjà clamé mon amour pour les citrouilles (cliquez sur le lien) et exposé la terreur qu’elles occasionnent du côté des membres mâles de la famille ! Est-ce parce qu’elles sont l’emblème d’Halloween j’en doute, ils tremblent seulement à l’idée de les retrouver dans leur assiette !

Voilà pourquoi je mes suis tant employée à leur faire passer des citrouilles pour des lanternes ! Sous forme de gratins, de velouté, de potage, de tourte, de dessert et j’en passe, j’ai mis toute ma créativité au service de la grosse madame rousse !

Rassurez vous, pas toujours en vain ! Voici ma dernière interprétation, cette fois complètement assumée : il s’agit de petites courges farcies, les plus hostiles ont laissé là le réceptacle pour ne consommer que la farce, la bonne blague !

Ingrédients :

  • 4 petites courges ou 2 moyennes
  • 250 g de boulgour (1 boite)
  • 3 échalottes
  • 300g de cèpes (frais ou déshydratés) ou de champignons de Paris
  • 100 g de parmesan ou de comté râpé (suivant vos préférences)
  • 1 grosse cuillère d’huile d’olive + sel et poivre

Étapes :

  • Détailler et faire revenir les échalotes dans une cuillerée d’huile d’olive. Pendant ce temps faire cuire le boulgour en se conformant au instructions de cuisson sur l’emballage (même principe que le riz).
  • Laver les courges, découper un petit capuchon sur le dessus de chacune, et vider les de leurs graines et filaments à l’aide d’une grosse cuillère.
  • Laver (ou réhydrater) les champignons, détaillez les et verser les dans la poêle avec les échalotes (seulement lorsqu’elles ont blondi), ajouter le persil finement haché. Stopper la cuisson lorsque les champignons sont dorés, verser 60 gr de fromage râpé, mélanger délicatement la préparation et rectifier l’assaisonnement (sel).
  • Préchauffer le four à 180 °.
  • Garnir chaque courge avec la préparation, les déposer sur une plaque, capuchon à côté. Disposer de petits tas de parmesan ou de comté râpé sur une feuille de cuisson et enfourner le tout. Laisser cuire minimum 30 mn, puis tester la fermeté des courges avec la pointe d’un couteau, la chair  doit être tendre. Veiller à ne pas carboniser vos chips de fromage, au besoin les sortir avant que les farcis ne soient tout à fait cuits.
  • La cuisson terminée, planter une chips de fromage par courge pour une jolie présentation.

« Cendrillon alla aussitôt cueillir la plus belle qu’elle put trouver, et la porta à sa marraine, ne pouvant deviner comment cette citrouille pourrait la faire aller au bal. Sa marraine la creusa et la frappa de sa baguette et la citrouille fut  aussitôt changée en un beau carrosse tout doré. »

Quand je vous dis que ce légume me transporte ! Si je leur faisais miroiter que cette dernière pouvait se changer en grosse cylindrée alors peut-être la magie opérerait…

27 réflexions au sujet de « Si trouille ! »

  1. Ah j’adore ce rendu, bravo pour le boulot 😀 Je dois avoir de la chance de ce côté, que ce soit moi ou les hommes de ma famille, tout le monde adore la courge ! Et heureusement, c’est un incontournable de la saison. Mais je retiens cette jolie recette ! Super idée pour changer un peu la façon de les préparer. Bonne semaine, bises.

    1. Ceux sont des perles rares lol ! Merci, c’est une recette facile et rapide à réaliser ! Tu peux la décliner de 1000 autres manières : changer de céréales, ajouter de la viande pour les non végétariens etc… Bisous : )

  2. Ah, ça change de la fameuse recette de soupe à la citrouille que « mes hommes » détestent !
    Bonne idée de recette, ça me permettra d’en cuisiner et peut être qu’ils adoreront comme ils adorent les films d’horreur 😉
    Bisous les filles !

    1. J’ignorais cela ! Oui ça paraît logique, la peau doit-être gorgée de nutriments ! Merci j’essaierai (bon pour ce qui est de la gent masculine c’est à ma peau qu’ils vont s’en prendre si je leur demande de la manger aussi lol ! )Belle journée : )

  3. Je dois avouer que je n’ai jamais été un grand fan de citrouille ou potiron, gastronomiquement parlant. Mais je me laisserais bien tenter par ta recette qui a l’air appétissante.
    Comme beaucoup de mâles, j’irai là où mes potes iront… 🎃🎃🎃

Laisser un commentaire