bien-être·Interview·Non classé·société

Interview d’une chimiste en cosméto

« Inner beauty is great, but a little mascara don’t hurt. »

Ayant dans notre entourage proche une jeune-femme, Natalia chimiste cosmétologue Moscovite, distributrice-formatrice  en matières premières, nous avons saisi l’opportunité de lui poser quelques questions en tant que consommatrices lambda peu renseignées sur le sujet.

4623497-chemistry-laboratory-glassware-with-colour-liquids-in-them

LIL : –  » En quoi consiste ton métier ? »

Natalia : -« J’achète les matières premières nécessaires à l’élaboration de divers produits de beauté (shampoing, savons, crèmes….) dans le monde entier pour mes clients (il s’agit d’enseignes internationales très connues). Je les importe en Russie, puis je les distribue avec en sus un service technique à la demande : j’explique aux clients comment manipuler et associer les différents composants. »

LIL : -« Comment choisir un produit de beauté, faut-il se fier à la composition, au packaging, à la com ? »

Natalia : -« Je pense qu’il faut d’abord se fier à son ressenti : est-ce que la crème pénètre bien, est-ce qu’elle n’est pas trop grasse ? A l’usage, ce shampoing me convient-il, est- ce que je ressens un inconfort ? Est-ce que le résultat est là ? On vous annonce des cheveux brillants, est- ce que ça fonctionne ?

imgBIOLAURcosmeticsCREAM-e1500557685252

Pour ce qui est du packaging et de la com, sachez qu’il ne s’agit que de marketing : certains produits hauts de gamme (ou pas) sont vides en terme de formule : de principes actifs, c’est de l’eau ! Généralement  un produit cosmétique contient 60 à 80% d’eau, moins de 1% de principe actif (quelque soit le positionnement du produit: haut de gamme ou bon marché), et des additifs (stabilisateurs, parfum, couleur…).

Il faut apprendre à lire les étiquettes, à comparer les pourcentages en aqua  ((eau) versus les principes actifs pour savoir si la formule est vide, ou si il s’agit d’une formule riche et non toxique. Sachez qu’il existe des règles internationales qui fixent les proportions et les pourcentages autorisés pour chaque type de produit (plans établis).

*Lorsque que l’on a demandé à Natalia de nous citer les produits toxiques utilisés couramment en  cosmétologie (BHA et BHT, PPD, DEA, DPB, conservateurs, parabènes, parfums, PEG, petrolatum, Lauryl éther sulfate de sodium), elle a refusé de répondre directement. Selon elle, il s’agit encore de communication : tel produit va être pointé du doigt, on va en introduire un autre, souvent aussi voire plus délétère que celui qui a été dénoncé !

liste-noire-labels-pour-choisir-ses-cosmc3a9tiques2

LIL  : « – En terme de santé, le choix de consommer des produits de beauté labellisés bio (organic) te paraît-il judicieux ?

Natalia : « -La bio c’est du marketing ! Les marques achètent la certification ECOCERT, COSMOS pour les producteurs, ce qui va majorer le coût final du produit  (3X plus élevé en moyenne)! Il est possible d’acheter aussi un label bio et de passer une certification. A la différence des produits de bouche, pour lesquels la mention « bio » est plus rigoureusement réglementée, il n’existe pas d’encadrement légal en matière de cosmétique. Les marques profitent du vide juridique et n’hésitent pas à faire passer pour « vert et naturel » des produits qui ne le sont pas vraiment car l’argument est vendeur. A chacun(e) de faire son enquête et d’essayer de s’y retrouver…

LIL : -« Quel autre conseil donnerais-tu pour choisir un produit ? »

Natalia : -« Je dirais qu’il ne faut pas se fier aux publicités (photos, films), en plus ces opérations majorent le prix final du produit. Idem pour l’emballage (packaging), plus il est luxueux pus le coût sera élevé, et cela ne garantit en rien l’efficacité du produit.

E-parapharmacie_panoralarger

Je me tournerais du côté des produits distribués en pharmacie et para-pharmacie, certains produits de supermarchés  et d’autres vendus exclusivement en ligne sont très valables.

Pensez à vérifier le PH des produits : 7 pour la peau, 5 pour les cheveux.

ph

Enfin , méfiez vous des enseignes qui en font des tonnes sur le bio et le handmade. Je pense à une marque très appréciée des jeunes consommatrices bobos,  très colorée : les produits y sont présentés en vrac sur un lit de paille ou dans des cagettes pour le côté nature ! En terme de chimie il n’y a pas plus toxique !!!

-LIL : « Que penses-tu de la tendance de consommation qui consiste à faire soi même ses produits de beauté? »

Natalia : « Pourquoi pas, mais ça nécessite un savoir-faire et un équipement minimums, et du temps bien sur ! Je donne des conseils en ligne pour les grandes marques, pourquoi ne pas envisager ce concept auprès des particuliers si la tendance se confirmait ?!

*Natalia a cité des marques qu’elle approuve et d’autres qu’elle désapprouve (selon les critères sus-cités), nous avons choisi volontairement de ne pas les citer. Dans ce domaine, les choses sont très mouvantes, et vous l’aurez bien compris l’objet de cet article est d’inciter les consommateurs (trices) à faire preuve de discernement et à se faire leur propre avis par eux (elles) même !Phenomene-les-petites-filles-se-maquillent-de-plus-en-plus-jeunes

« Les filles heureuses sont les plus jolies ! » Audrey Hepburn

*Photos empruntées sur le net.

22 réflexions au sujet de « Interview d’une chimiste en cosméto »

  1. Ah, le greenwashing a encore de beaux jours devant lui avec la nouvelle norme internationale visant à tromper le consommateur !
    Comme le dit si bien la chimiste dans ton article : Bio ne veut pas toujours dire Naturel et sans substances nocives pour notre santé !
    C’est vrai que pour faire ses cosmétiques maison, il faut être équipé et ne pas jouer au apprentie chimiste ! euh… je te rassure, je n’ai pas encore eu d’explosions ou de textures très bizarres 😉
    bref, restons vigilantes et lisons les étiquettes à la loupe !!!
    Bisous les filles !

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends parfaitement ta démarche ! En effet je ne pense pas qu’il s’agisse d’un effet de mode mais bel et bien d’une tendance qui va s’installer. Bon si tu fais des gaffes, n’oublie pas de partager tu sais que l’on est très friandes de ce genre de gags ; ) En tout cas merci pour tes tuyaux ! Bisous

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s