mode·société

La Fashion Week pour les néophytes

« Fashion is not something that exists in dresses only. Fashion is in the sky, in the street, fashion has to do with ideas, the way we live, what is happening. » Coco Chanel

Nous avons eu le plaisir d’être sollicitées pour assister à plusieurs défilés de la Fashion Week Paris Automne-Hiver 2019. N’étant pas très pointue dans le domaine j’ai décliné l’offre plusieurs fois précédemment, mais cette fois ci j’ai cédé aux sirènes de la mode face à l’insistance de ma fille et je dois dire que je n’ai pas regretté !

Alors la Fashion Week pour les béotiens c’est une semaine par capitale (de la mode) réservée comme son nom l’indique à la mode Haute Couture et au Prêt à Porter. Cet évènement survient 2 fois par an et a pour objet de présenter les collections Automne-Hiver et Printemps-Été à l’occasion de défilés dans les plus beaux endroits de la capitale. Dans une logique commerciale, la collection Hiver est présentée aux beaux jours, tandis qu’à l’inverse la collection estivale est présentée pendant les frimas (dur métier que celui de mannequin !).

Les invités sont les client(es), ami(es et relations, ainsi que la presse et consort. Le spectacle est autant sur les catwalks que du côté des spectateurs ou du pool des photographes. Non contentes de pouvoir admirer de magnifiques robes et accessoires portés par de très jolies demoiselles, nous avons croisé des personnes hautes en couleur au style résolument assumé : pour une fois qu’il y a un espace de liberté pour l’expression personnelle, j’ai adoré. Les photographes quant à eux font aussi partie du show, il faut les voir s’embrouiller avant les défilés pour avoir le meilleur angle de vue et râler sur les mannequins qui ne prennent pas la pose assez longtemps à leur goût !

Les principales capitales de la mode sont donc par ordre de création : Paris, Milan, New-York et Londres. L’évènement mis bout à bout dure environ un mois, l’ouverture se fait traditionnellement à New-York et la clôture à Paris, la capitale Française étant la seule à présenter des collections Haute Couture.

Avant l’avènement et le succès des réseaux sociaux, il y avait un décalage de plusieurs semaines entre les défilés et la présentation au grand public, ainsi que la mise en vente. Depuis 2010, on note une volonté de réduire au maximum ces délais afin d’éviter l’effet soufflé retombé et de satisfaire au plus vite aux desiderata des potentiels clients.

Tout comme pour la plupart des femmes, la mode ou plutôt s’exprimer au travers de mes vêtements m’intéresse, cependant je n’ai jamais cédé à ses diktats et je ne la suis que lorsqu’elle correspond à mon sens de l’esthétique personnel et aussi du confort : D

Étant issue du milieu théâtral j’ai tendance à voir le vêtement comme un sésame, un costume qui permettrait d’accéder à certains univers autrement inaccessibles. Et à la réflexion, on est pas loin de cela dans la réalité : chaque métier, milieu, et corporation a son dress-code et ses usages…

Finalement tout cela peut « revêtir » un sens profond. Je me souviens avoir passé de longs moments dans les loges des costumières à rêvasser et à étudier tel ou tel détail de passementerie, de broderies en perles, en paillettes ou en ruban. Le costume c’est magique, ça donne une légitimité, c’est une sorte de Graal : on ne l’enfile généralement qu’à la fin du cycle des répétitions, lorsqu’on est enfin digne de le porter. Ces ultimes répétitions avant la première s’appellent d’ailleurs « couturières ».

Pour conclure, j’ai trouvé tout cela très inspirant, la Haute Couture a quelque chose à voir avec la sculpture. Les couturiers parviennent à des mise en volumes avec des matériaux légers et qui pour la plupart des textiles n’ont pas de mémoire de forme : une performance !

Lorsque le vêtement se suffit à lui même, qu’il raconte une histoire et nous entraîne dans des univers fantastiques sans entrechats, ni proses ni vers on est alors transporté. Wonder Woman et Superman en savent quelque chose!

« La Haute Couture : de l’art portable. » Sophia Sida

33 réflexions au sujet de « La Fashion Week pour les néophytes »

    1. C’est vrai, cela pourrait rentrer dans la liste des expériences à faire au moins une X dans sa vie 😉 ! Merci à toi pour cette belle idée, bisous 😘

  1. Finalement, c’est de l’art que certaines personnes fortunées peuvent porter (généralement, parce que je me souviens d’un défilé, à Londres je crois, où la création n’a pas coûté grand chose et je ne pense pas qu’elle ait été portée par beaucoup d’acheteuses).
    Je note que tu as croqué autant les photographes que les modèles. 🙂
    Mais au final, les plus jolies modèles sont celles de la 4ème photo.
    Bisous et bonne nuit !
    Je suis revenu du Var ce soir…

    1. En quelque sorte, ce qui fait d’eux des mécènes ou de jolis tableaux 😃 ! Pourquoi pas ce n’est pas parce que c’est cher que c’est chic ! Il y a un grand styliste Français qui a fait défiler des gens de la rue avec des vêtements des puces revisités par lui, il me semble que c’est Christian Lacroix (à vérifier) : je trouve ça génial ! Tu es rentré en Bretagne ou tu es tjs ds le sud ? Gros bisous 😊😘😎

      1. le monsieur a dit qu’il était revenu du var hier soir…..hihihi 😉
        oui le vêtement est un sésame et oui l’habit fait le moine dans notre société…..
        bisous belle dame et sa princesse

        1. Lol le Mr est peut-être encore dans le sud 😜 ! Voilà pourquoi je ne m’habille pas comme bon me semble ce serait trop farfelu et mes enfants n’assumeraient pas 😝 ! C’est bien triste l’uniforme 🙃 Gros bisous Malyloup 🥰😘❤️

  2. to my sense of the personal aesthetics — is an excellent advice! You can’t express better.
    This fashion show is extraordinary! Beautiful model, fashion, … our fantasy. 🙂 I don’t know much about your field, I can only imagine how challenging it is.
    Beautiful photo of you! <3 xxx

    1. Thank you Amy ! Definitely this is very inspiring 😊 amitiés 🥰 ! Enjoy your vacation in Croatia my friend, can’t wait to have your take and to admire your beautiful pictures XoXo 😘

    1. Nous non mais certaines jeunes et moins jeunes femmes se sont lancées avant le show c’était sympa, les photographes ont joué le jeu 📸📸📸 😎😘

    1. Oui c’est plus le côté «  rêve » que le côté « vendre » qui me plait 😉 mais bon je ne suis pas un businesswoman 😉 Cependant si on souhaite pérenniser ce genre d’activité il faut être rentable 😎

    1. Ta maman travaillait dans la mode comme c’est intéressant ?! Je suis d’accord avec toi mais les belles choses ont un coût et peu de personnes s’en souviennent… Hélas bien svt on préfère avoir bcp bon marché que peu mais de bonne facture 😉😘

    1. Aussi merci 😊 ! Je vois ça comme une sorte de labo rigolo et trop beau où on réinvente les silhouettes et une certaine façon de vivre et d’être. C’est réussi quand ça raconte une histoire et que c’est cohérent avec l’époque et son actualité… J’imagine que chaque styliste à son idée bien précise quand à son rôle dans la société. Gros bisous 😘 ❤️

Laisser un commentaire