Loisirs·voyage

Road-trip dans le sud-est Américain : de Miami à Dallas

Première étape : Miami

« J’alerte mon avocat, c’est le meilleur à Miami, c’est l’as des avocats. Je te préviens que demain matin, toi tu vas bosser en Alaska. » Scarface

Voilà un projet familial que l’on envisageait depuis un petit bout de temps avec nos 2 ados, et le temps (entre autre), c’est bien souvent ce qui fait défaut dans ce genre de projet !

On s’était déjà essayé à un petit road-trip Texan (1,3 X la France en superficie) bien sympathique ce qui nous a donné envie d’aller plus loin !

Nous avons totalisé l’équivalent de 8000 km en 15 jours : le fait est que nous avions prévu de rester plus longtemps où bon nous semblait, mais c’était sans compter sur l’agence de voyage qui par erreur nous a imposé de repartir pour la France depuis Miami au lieu de Dallas !

Qu’à cela ne tienne nous sommes donc revenus sur nos pas, et avons raccourci notre séjour au Texas où nous avions des affaires à régler. Cela nous a permis de faire des stops sur des points d’intérêts que nous avions repéré à l’aller mais que nous avons du zapper faute de temps : )

Une belle aventure assez Rock & Roll et parfois éprouvante mais tellement enrichissante ! Il nous est arrivé de débarquer à 2 h du mat dans des endroits insensés et de dormir dans des motels au design éculé et à la propreté discutable. Ceci dit de manière générale même si j’ai préféré dormir dans des hôtels beaucoup plus confortables, à ma grande surprise les motels à partir de 70 dollars sont pour la plupart tout à fait corrects.

Nous avons même eu droit à 2 arrestations toutes sirènes hurlantes, mains sur le gun , et rappel du code de la route en mode effraction de niveau grand banditisme pour un dépassement de vitesse de 32 miles au lieu de 25. Sur le moment on l’a pas mené large ! On est repartis sans amande, je crois qu’ils ont été pris de pitié en découvrant nos vieux permis roses en papier tout cornés délivrés depuis un pays si peu développé : D

Je n’aime pas planifier les choses de manières trop précises et arrêtées, chacun sa route et place à l’inattendu : voilà pourquoi tout l’objet de cet article est de pointer des endroits incontournables aussi bien que des coups de cœurs tout personnels, et non d’adresser une feuille de route au cordeau.

Pour commencer Miami en dépit de sa réputation de légèreté et de bling-bling est résolument une ville magnifique tant au niveau de son environnement naturel exceptionnel que de son plan d’urbanisme : je trouve que l’architecture des bâtiments est en parfaite cohérence avec le site.

Les incontournables à Miami sont évidemment Miami Beach, la promenade du bord de mer qui la longe, à savoir South Beach et Ocean Drive : « Miami Art Deco District », avec ses quelques 800 bâtiments historiques de style Art-déco aux couleurs pastels. L’endroit idéal pour prendre un cocktail ou dîner : on vous recommande le « Cardozo » (cuisine italienne) pour l’accueil et la délicatesse des mets, un vrai bon moment.

Little Havana fait évidement parti des quartiers à visiter en priorité, d’après les locaux, il s’agit du cœur et de l’âme de la ville c’est dire (pas d’enseignes franchisées) ! Il s’agirait d’un trésor en concentré de la culture Latino. On déambule dans « Calle Ocho » de jour pour découvrir les commerces et l’ambiance musicale. On y prends un mojito en soirée accompagné d‘un sandwich Cubain, le tout en musique live. Amateurs de cigares vous n’aurez que l’embarras du choix. En revanche prévoir de dîner pas trop tard car les restaurants ferment relativement tôt.

A noter des établissements légendaires comme le night-club « Velvet Creme Doughnut », et « Tower Hotel » ayant reçu des légendes du jazz comme Count Basie et Billie Holiday ont rouvert récemment leurs portes après un lifting complet.

Amateurs de street art et de graffiti en tous genres, le quartier de « Wynwood Walls » – 2520 NW Second Ave – vous comblera par la diversité de ses œuvres. Il s’agit à la base d’un quartier industriel d’entrepôts. Depuis le début de cette initiative de revalorisation en 2009, plus de 500 artistes ont contribué à ce projet dont certains très célèbres comme Shepard Fairey, Kenny Scarf, Swoon, Futura 200, Retna and DALeast. J’ai eu la chance d’admirer la plupart de ses œuvres depuis ma voiture car je n’ai pas su où me garer, et surtout que le quartier très étendu sous pareille chaleur est impraticable à pieds.

Parmi les visites recommandées par l’Office du Tourisme, il y a également « Miami Makers », quartier consacré aux enseignes luxueuses et aux stylistes et designers locaux, je n’ai fait que passer.

J’ai plutôt choisi de prendre une douche mémorable aux « Everglades National Park » – un eco-système subtropical unique – dans l’espoir de croiser quelques alligators dans leur milieu naturel. Quelques minutes après avoir posé mes fesses sur le banc en tôle brûlant de l’air-boat, juste le temps de s’enfoncer suffisamment dans les marécages lol ! 45 mn de trombes d’eau intenses sur nos petites personnes : mon sac à main transformé en seau et mes sous vêtements imbibés, j’ai pu expérimenter ce que « trempé comme une soupe » voulait dire ! Heureusement j’ai vu un baby « Gator » et ses parents au tout début, ouf j’ai pas mouillé mon maillot pour rien ; )

J’ai préféré de loin égrainer toutes les keys (les îles : de l’espagnol « caye » ) depuis Key Largo jusqu’à Key West. Tout à la fois superbe et dépaysant : cet archipel d’îles tropicales (sur 190 km) si proches de Cuba est à couper le souffle. L’idéal étant de passer la nuit à Key West, un petit paradis loin du monde, l’endroit parfait pour profiter de l’Océan et de toutes les activités qui y sont liées (plongée, voile, pêche etc…)

Cette fois-ci hélas je n’ai pas eu le loisir de visiter « The Kampong » – 4013 Douglas Road -, longeant la baie Byscane : site naturel qui fait partie du « National Tropical Botanic Garden » où l’on peut admirer toute la richesse et la luxuriance d’un jardin tropical. Je n’ai pas été non plus me balader du côté du parc où se trouve le phare « Cape Florida Lighthouse » aux 109 marches, construit en 1825 et rescapé de nombreux désastres (guerre, ouragans, incendie). Il paraît que le point de vue sur la baie y est magnifique, promis la prochaine fois je grimpe tout en haut pour y admirer la silhouette de la ville et l’Océan -1200 S.Crandon BLVD, Key Biscayne.

En passant par Venitian Way les vues sur l’océan et Miami sont dignes de cartes postales, on peut y admirer de magnifiques villas les pieds dans l’eau. Puisqu’il est question de Venise, il paraît que la piscine publique : située à Coral Gables et taillée dans un bloc de corail vaut vraiment le détour – Venitian Pool, 2701 De Soto Blvd – Pour ma part j’étais tellement contente de trouver une mer à 30° avec de grosses vagues que je lui ai préféré l’Océan : )

Enfin, j’ai adoré bruncher Au Nikki Beach (RDV des plus jolies filles de Miami) : un buffet insensé dans un cadre paradisiaque le tout en musique live. Le service voiturier est appréciable vu que dans ce quartier il est vraiment difficile de se garer. Plus modestement, pour déjeuner sain et sur le pouce, « La Sandwicherie » à Miami Beach propose des produits frais (crudités et smoothies), et l’ambiance y est vraiment cool.

Et puis il y a « Little Haïti » -, décidément il faut que j’y retourne ! En plus ici c’est l’été toute l’année : )

*Les périodes à éviter sont plutôt juillet, août, septembre rapport à la météo : saison pluvieuse et risques d’ouragans accrus. Nous y sommes allés en Août et ce ne sont pas quelques pluies éparses qui nous ont empêché d’apprécier notre séjour ; ) Bon dans les Everglades on s’en serait passé mais n’est-ce pas ainsi que l’on se tricote des souvenirs inoubliables ?!

« Miami is always a good idea. »

The Eden c’est tout de mieux que The End !

22 réflexions au sujet de « Road-trip dans le sud-est Américain : de Miami à Dallas »

    1. Je te souhaite d’en faire de même, je me souviens de ton très beau voyage en Islande qui m’a vraiment donné envie d’y aller, j’espère que mon article te donnera aussi envie d’aller en Floride 😊 Les voyages c’est la vie 🌎🌍🌏 !

    1. Merci 😊 à toi ! Dommage toi qui es une grande amoureuse de la nature si tu savais toutes les petites et grandes bestioles que j’ai rencontré dans leur milieu naturel c’est incroyable 🐰🐹🦆🦉🦋🦗🦎🐊🐍🦞🐋🦜🦡🦝🐿🌳🌲🌴💚 Des bisous 😘

  1. Hello Natacha !
    Un road trip fabuleux avec ces magnifiques endroits que tu as pu visiter !

    Avec des petites frayeurs « Fais moi peur Shérif »!!!!!, dis plutôt que tu as fait de l’oeil au shérif pour ne pas avoir une amende !! Il dû succomber à ton charme français 😉

    Mignon, le petit alligator, tu lui as fait une petite caresse !!! Les parents, ça devaient être autre chose en terme de poids et de longueur !
    Bisous !!!!!!

    1. J’ai laissé mon cher et tendre se dépatouiller avec le Shérif qui n’était pas du tout d’humeur romantique 😁 Tu as raison les parents alligators sont vraiment super moches, un design vraiment préhistorique 🙀 Gros becs 😊😘

  2. Ton road-trip me rappelle furieusement mon « auto-tour » de 9 jours en Floride, réalisé en janvier 2000 (déjà 19 ans !). A Miami Beach, nous étions au mythique Desert Land Hotel, à la déco pour le moins originale. Nous avons aussi gravement enfreint la loi à Key-West, en ramassant des conques vivants, sans savoir que c’était interdit. Par contre, nous n’avons pas pris de douche aux Everglades, mais le bruit du moteur de l’air-boat a fait souffrir nos oreilles. Pas vu non plus de bébé alligator, mais plutôt des gros adultes immobiles, qui nous regardaient bizarrement quand on se promenait dans les marécages (chemin sécurisé sur pilotis). Plus un autre alligator nageant tranquillement dans le port de Flamingo, nous rappelant que la baignade ou la chute dans l’eau n’est pas conseillée !

    Merci d’avoir ravivé ces souvenirs exotiques. Je suis sûr que pour toi aussi, ce voyage restera un de tes plus beaux souvenirs pour la vie.

    Bisous et bon retour dans l’Hexagone.

    1. Oh oui le temps passe si vite ! Ravie d’avoir ravivé de si bons souvenirs ! Tu as goûté au steak d’alligator 🐊 ? Parce qu’en vrai ils auraient davantage de raisons d’avoir peur de l’humain 🥩👜 que nous d’eux 🙈! Bisous Phil 😘

  3. Hello Natacha,

    Ton article me fait rêver… Tes photos sont sublimes… je veux repartir en vacances… 😉

    C’est assez marrant car je n’ai jamais été tentée par cette destination et avec toutes les photos que tu as diffusées ça me donne carrément envie. J’ai découvert vraiment beaucoup de choses… que je n’imaginais même pas !
    Je suis fan de New York… un univers bien loin du sud est américain… qui en fin de compte plairait à toute ma petite troupe…

    Gros bisous et bonne journée,
    Christèle

    1. C’est le but, donner envie d’explorer ! Je suis aussi fan de New York, l’un n’empêche pas l’autre 😉 Tu me laissais faire je me faisais tous les états 1 par 1 même les plus éculés dusses ai-je y passer un an 😆 ! Bon il arrive un moment il faut rentrer 🙃 Gros bisous Christèle 😘

Répondre à The City and Beauty Annuler la réponse.