bien-être·Fooding

Mettre du sel dans sa vie !

« Le sucre ne sert à rien quand c’est le sel qui manque. »

Au risque de vous surprendre (au vu du titre), je ne vais pas vous donner des conseils pour améliorer votre vie sociale, familiale ou de couple, du reste j’en serais bien incapable : j’ai toujours eu la main un peu lourde sur le sel et tout cela est affaire de goût et de tempérament 😀

Non, je souhaitais simplement revenir sur un produit tout à fait simple et familier : le sel. Ce fameux condiment qui relève le goût des aliments et sans lequel tout paraîtrait beaucoup plus fade : lequel nous usons depuis le commencement de l’humanité, et oui l’utilisation du sel remonte à la préhistoire – il permet entre autre de conserver les aliments et notamment la viande – !

Je ne pense pas trop me hasarder en avançant qu’il a eu une place d’importance dans toutes les cultures (Hébreux, Grecs, Romains…) au travers des siècles, des civilisations et des pays. Il a été un moyen d’échange au même titre qu’une monnaie – salin/salaire -, et aussi un impôt, il y a même eu la fameuse « route du sel », c’est dire l’incidence de ces simples cristaux blancs (ou gris). La fameuse « gabelle » : impôt sur le sel aurait été tellement abusive qu’elle aurait pour une large part contribué à la Révolution Française.

Il existe deux sortes de sel : le sel de mer obtenu par évaporation de l’eau de mer, en France les plus connues sont les salines de l’Île de Ré, de Guérande et les Salins d’Aigues-Mortes – Salins du Midi – (par souci de consommer local, j’utilise pour l’essentiel du sel de Camargue) ; l’autre sorte de sel est le sel de gemme, extrait de gisements : il s’agit d’un dépôt de minerai très concentré en sel comestible. J’ai découvert récemment le sel de l’Himalaya à la délicate teinte rose pale, très intéressant pour reminéraliser un organisme fatigué.

Chaque sel selon son origine a sa propre composition et donc des vertus différentes en terme de santé (cependant attention aux excès de sel – souvent liée à une consommation excessive de produits transformés/ industriels – délétères (hypertension, obésité). Consommé raisonnablement (moins de 5 g/jour selon l’OMS) , le sel nous aide à rester bien hydraté ainsi qu’au maintien d’une bonne pression artérielle.

Pour ma part je consomme plutôt du sel naturel – non raffiné – comme la fleur de sel , car tel quel il contient tous ces minéraux naturels : il est plus riche en oligo-éléments et en magnésium et n’a pas subi de traitement chimique. Cependant, il serait insuffisamment iodé car non supplémenté – l’iode étant indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde – .

Le sel de table est un sel raffiné, c’est à dire blanchi c’est sous cette forme qu’il est le plus consommé ; il contient des anti-agglomérants (pour empêcher les cristaux de s’agglutiner, et peut-être supplémenté en minéraux comme dans le cas du sel de table « La Baleine » auquel il a été ajouté du Potassium, du Magnésium et du Calcium : le fameux trio magique garant d’une bonne santé (os, système nerveux, peau…).

En outre, le sel a de nombreuses utilisations non seulement en cuisine ainsi que dans les arts ménagers, en cosmétique, et thérapeutique, je ne saurais que trop vous conseiller de revenir aux vieilles recettes de grand-mère Ô combien économiques et écologiques. Vous trouverez sur le site de La Baleine de nombreuses recettes et astuces, ainsi que les réponses aux questions auxquelles je n’aurais pas répondu concernant ce produit magique 🙂 Je vous rappelle également que j’ai proposé sur ce blog un DIY « Sels de bain » 😉

Enfin, le sel est aussi très utilisé et là aussi depuis la nuit des temps et par de nombreuses ethnies, pour purifier les lieux et les débarrasser de leurs vibrations négatives. L’eau salé permet de purifier le(s) corps de manière subtile, voilà pourquoi la mer est sacrée. Pour les sceptiques et aussi pour les convaincus je propose de vous intéresser aux suggestions de Luc Bodin – docteur en médecine, écrivain, auteur notamment de « Hoponopono nouveau » dont je vous ai parlé précédemment, passionné par les médecines alternatives, je vous conseille cette vidéo : Cliquez-ici

Ce sujet d’article m’a été inspiré par de jolies synchronicités : après être tombée par hasard n’est-ce pas sur les vidéo de Luc Bodin sur le sujet, on m’a gentiment offert du sel Rose de l’Himalaya, peu après je suis tombée encore par hasard sur un article sur les vertus de ce sel, consultez-le ici. Si je vous disais qu’une agence digitale m’a gentiment envoyé un colis ne manquant pas de sel pour me faire découvrir la nouvelle identité visuelle de La Baleine vous buvez la tasse ?!

« Ne donnez jamais, avant qu’on vous le demande, ni un conseil, ni du sel. »

25 réflexions au sujet de « Mettre du sel dans sa vie ! »

    1. En cuisine c’est top tu vas adorer 👌🏻😊😄 ! C’est vrai que cette délicate couleur pastel peut prêter à confusion 😆 Idéal pour reminéraliser un organisme fatigué 😉 Bisous 😘

  1. Always enjoy reading your article regarding improving our healthy life, my friend. I recently have heard about the salt from the Himalayas, that is very interesting. 🙂 <3

    1. Tu as du mérites ! Pour moi la pire des punitions en terme de diététique serait de devoir me priver de sel 🤪, pour le sucre se serait moins compliqué 😛

  2. Bonsoir!

    Merci pour ton article qui nous en apprend un rayon sur un condiment qui fait tellement partie de notre quotidien, qu’on en oublie l’importance qu’il a eue les siècles passés!

    Je ne connaissais pas d’ailleurs le sel de gemme…

    Bises!

    1. Hello Julie merci pour cet agréable retour 😊 Je ne saurais trop recommander le sel rose de l’Himalaya pour ses vertus santé et aussi pour sa jolie teinte rose du meilleur effet à table, un vrai produit plaisir 🌸💕🌸😘

  3. Je découvre ton blog comme cet article très intéressant. Je ne savais pas tout ça (par exemple je ne savais pas qu’il existait un sel de gemme !). Pour ma part, j’aime mettre du sel dans ma vie, au sens propre comme au sens figuré ! Bonne soirée.

  4. un grand merci pour la vidéo! le mur de lumière, je vais essayer ça car ça me parle bien et je vais aussi en parler autour de moi 🙂
    pour en revenir au sel, il sert aussi à nettoyer certaines pierres 😉
    des gros bisous!

    1. Merci à toi Malyloup ravie de t’avoir été utile 😊 ! C’est vrai il y a de nombreux autres usages du sel pour peu que l’on s’y intéresse 🙂. Puisque tu y es sensible je te conseille de regarder d’autres vidéos du Dr Luc Bodin c’est une plus value ✨ dans la vie 😊✨😘 Gros bisous 😘

    2. Je viens de réaliser que je me suis trompée de vidéo 🤭, je voulais proposer celle qui consiste à purifier un lieu par le sel 🧂plus en rapport avec mon sujet du jour 😉 Qu’importe celle-ci est aussi très bien 😻 !

  5. Je ne connaissais pas toutes ces vertus du sel. Tout comme toi, j’ai tendance à saler mes aliments deux fois plutôt qu’une. Ça déculpabilise (un peu). Je me demande s’il n’y a pas un effet addictif…
    A l’échelle de la Voie lactée, consommer du sel de l’Himalaya, c’est consommer local, non ? 😉
    Bisous salés et belle journée !

    1. Ecoute du moment que l’on est accro qu’à ce type de poudre blanche je pense que l’on devrait s’en sortir s’en encombre 😝 ! Pour ce qui est du sel rose 🐷 de l’Himalaya, j’en conviens c’est pas très local 🙈, c’est mon petit luxe à moi et le pot me dure longtemps 👅

      1. C’était juste pour ajouter mon grain de sel taquin dans ton billet salin. ☺
        On a tous nos péchés mignons pour lesquels on déroge à nos principes. Pour ce qui me concerne, c’est le chocolat. Il n’y a pas beaucoup de plantations de cacaoyers en Bretagne. Mais j’ai bon espoir que les bienfaits du réchauffement climatique remédient à ce problème un jour… ☺

        1. Sans rire tu soulèves une problématique : pas toujours facile de faire face à ses contradictions et aux impératifs écologiques 🤯🙃 ! Tu peux opter pour la serre avec panneaux solaires, au passage profites-en pour planter des caféiers ☕️, je passerai prendre un ristretto chez toi avec le petit choco qui va bien 😄 ! Zut j’oubliais tu vis à l’autre bout du monde 🤪

Laisser un commentaire