Fooding·Recette

Chili Sin Carne Veggy

« Sans piment la vie serait morose. » Sophia Ammad

Ici une petite recette vite faite bien faite de mon invention : ma version végétarienne du Chili Con Carne, compatible végans puisque la viande hachée est remplacée par du soja texturé. Tous les marqueurs du Chili sont présents excepté le bœuf : haricots rouges, sauce tomate piquante et le soja texturé en gros morceaux pour reproduire la consistance et le visuel de la recette originale. Mes carnivores ont validé c’est dire !

Si vous n’avez pas le temps de faire tremper des haricots rouges secs (minimum 5h ), des haricots en conserve bio si possible feront l’affaire. Si cette recette vous tente voici comment la réaliser.

Ingrédients : recette pour 4 personnes

  • 1,2 kg de haricots rouges bio = 3 petites boites de conserve
  • 1,2 kg de tomates concassées bio = 3 petites boites de conserve
  • 150 g de protéines de soja en gros morceaux (épicerie bio)
  • 1 gros oignon, 1 échalote, 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à café de Tabasco
  • 1 cuillère à café d’origan séché
  • 1/2 cuillère à café de piment en poudre
  • 1 cuillère à café de cumin
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel et poivre
  • 1 sucre et demi

Étapes :

-Éplucher, émincer et faire blondir oignon, échalote et ail dans une poêle avec l’huile d’olive.

-Mixer les tomates concassées, y ajouter un sucre et demi, saler, poivrer ; ajouter l’origan, le piment et le cumin. Verser le coulis sur la préparation précédente, couvrir et laisser mijoter à feu doux une grosse demie-heure.

Réhydrater le soja texturé en versant 1,5 volume d’eau bouillante salée sur un volume de soja, couvrir et réserver.

Égoutter et rincer les haricots rouges, réserver.

-Filtrer l’excédent d’eau du soja si nécessaire. Mélanger soja et haricots rouges dans un grand saladier, ajouter une grosse cuillère d’huile et une pincée de sel.

-Hors du feu ajouter le Tabasco dans la sauce tomate, puis la verser sur le mélange soja-haricots rouges : attention en réserver éventuellement une partie dans une saucière, la préparation finale ne doit pas être noyée dans le coulis de tomate : cela doit se tenir c’est un chili pas une soupe ! C’est prêt 🙂

*Le petit plus magique : vous pouvez déguster cette recette chaude ou glacée, je préfère surtout à la belle saison (laisser refroidir la préparation, réserver au frigo et servir). Pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux et qui aiment manger plus épicé, n’omettez pas de proposer à table la petite fiole de Tabasco avec le sel et le poivre. Pour une jolie présentation, servir le Chili Veggy dans des petites cocottes individuelles avec la saucière pour ceux qui veulent plus de coulis. Traditionnellement on décore le plat avec quelques feuilles de coriandre, mais aux dernières nouvelles ça ne se fait plus 😀

Bon appétit, pourvu que ça pique !

« Red beans and ricely yours. »

30 réflexions au sujet de « Chili Sin Carne Veggy »

  1. Elle donne envie cette recette de chili avec cette jolie présentation 😉
    Cela fait bien longtemps que je n’en ai pas mangé, à tester parce que chez moi on mange de moins en moins de viande mais par contre mon fils est carnivore !!!
    Des bisous Natacha 😉

    1. Chez nous y a d’un côté les garçons qui sont omnivores et de l’autre, les filles végétariennes à tendance végans 😉 Gros bisous Valou 😘

  2. Merci pour cet alléchant partage! Si tes carnivores l’ont adopté il faut absolument que je teste ta recette sur les miens, avec eux c’est toujours un casse tête pour remplacer la viande! Belle journée, bisous

  3. J’ai dû manger une fois du Chili Con Carne dans ma vie, et encore je n’en suis pas si sûre ! Cette recette sans viande est intéressante et plairont à toutes celles et ceux qui essayent de limiter la consommation de viande. On ne pense pas assez au Tofu / Soja comme autre alternative… Des bisous , bonne journée 😘

    1. Je concède que pour des fins palais Français il y a plus raffiné, mais c’est un plat convivial sans prétention. Oui le soja est une des alternatives à la viande mais attention à n’en pas trop consommer c’est bourré d’œstrogènes végétaux 😉 Merci Anne d’être passée par ici, bisous 😘

      1. Oui j’ai lu quelque part que le soja à grande dose n’était pas très recommandé pour nous occidentaux. Bon je ne pourrais développer et t’en dire plus car je n’ai pas forcément tout saisi ni tout retenu ! Il y aurait un dose journalière à ne pas dépasser… Gros bisous ma belle.

        1. Figure toi que j’ai appris aujourd’hui que je consommais 10X plus de soja que je ne devrais : j’en mets partout boisson, crème cuisine, tofu et j’en passe 🤭😱🙃Je crois que pour rester en bonne santé il fait éviter de consommer d’un aliment quelqu’il soit à l’excès 😉 Bonne soirée Anne 😘

          1. Tu as tout à fait raison, il faut éviter de consommer à l’excès… mais c’est particulièrement vrai pour le soja (je ne saurais t’expliquer la raison médicale, je ne suis pas experte). Je te conseille une autre alternative : la boisson au riz (beaucoup plus digeste) que j’utilise dans mes céréales du matin ou mes préparations, la crème amande, avoine ou riz cuisine, les yogourts brebis ou chèvre. C’est ce que j’utilise maintenant, du coup je n’utilise plus de soja sauf les rares fois où l’on consomme du tofu… Gros bisous

            1. Les risques sont liés à la thyroïde en cas de traitement pour l’hypothyroïdie (en raison des isoflavones) si j’ai bien compris. Il y aurait aussi un effet protecteur à consommer du soja notamment ça ce préviendrait l’ostéoporose… La prudence reste de mise 🙂 Je consomme ttes sortes de lait végétaux, j’ai exclus tt ce qui est d’origine animale 😉Gros bisous Anne merci pour tes bons conseils 😍

    1. J’y travaille 😊! Je tâche de m’améliorer en physique quantique afin d’acquérir une meilleure multidimensionnalité 😄Gros bisous 😘

    1. Hello merci 😊 Les protéines de soja sont très pratiques à utiliser, tu peux aussi t’en servir pour réaliser des petits farcis Niçois c’est top 😉Bonne journée 😘

Laisser un commentaire