Humeur

Apologie du cucurbitacée

D’aussi loin que remontent mes souvenirs, j’ai toujours eu une grande tendresse pour les citrouilles. Elles semblent sorties tout droit du monde onirique. Sans doute, Cendrillon y est pour beaucoup, mais si je devais transposer la scène aujourd’hui, pas sûre que la plaisanterie soit à mon goût ! Allez savoir avec quel engin de la…… Lire la suite Apologie du cucurbitacée